Halloween-header

Toi. Moi. Et les étoiles spécial Halloween

 

Voici un petit texte de Livie sans spoil des romans pour fêter Halloween. Bonne lecture !

(pas de passage chez la correctrice, pardon s’il reste des fautes)

 

Livie

Une nuit sans lune, des nuages bas dans le ciel et le bruit du vent qui fait frémir chaque parcelle de ma peau. Je marche, fixant un point devant moi. La rue est déserte et c’est à ce moment que je le sens. Cette impression étrange que l’on m’épie. J’accélère le pas, chacun de mes sens à l’affut.

La boule au ventre, je me rappelle que je n’ai rien à craindre, que mon imagination me joue encore des tours. Les ombres dansent autour de moi, me narguent afin de faire monter cette angoisse qui me serre la trachée. Mes talons claquent le sol, et les lumières des lampadaires se mettent à clignoter. Tout est rassemblé, chaque détail pour faire immerger une peur irrationnelle. Je compte chaque fois que mon pied foule le sol pour rester concentré. Mon corps est lourd, lent. Un poids que j’aimerais alléger afin de me téléporter le plus loin possible d’ici. Plus que quelques mètres, plus que…

  • Je te vois…

Je sursaute et me retourne. Un chuchotement, un souffle, un murmure. Je secoue la tête et recule en apercevant une silhouette noire au loin.

  • Ce n’est que mon imagination. Mon imagination.

Je me le répète comme un mantra. Je tremble et au moment où je sens une main se poser sur mon épaule, je me mets à hurler. Je me retourne et envoie mon poing directement dans le nez de mon assaillant.

  • Hayden ?

Celui-ci se tient le nez des deux mains en jurant.

  • Mais t’es malade ! Tu m’as cassé l’pif !

Je pouffe de rire, mon angoisse disparut devant ce grand dadet.

  • Petite nature.

Je jette un coup d’œil derrière moi, mais la silhouette a disparu. Il faut vraiment que j’arrête de me monter la tête toute seule.

  • Si tu as abimé cette perfection, me dit Hayden en pointant son nez de son index, ça va te couter très, très cher !

Je lève les yeux au ciel

  • Je te vois…

Je refais volteface. Encore ce murmure.

  • Tu as entendu ?
  • Entendu quoi ? me demande Hayden.

J’hésite quelques secondes mains ne voyant rien autour de nous, je réponds.

  • Rien…

Je dois me ressaisir et me convaincre que cette impression étrange d’être observé est uniquement dans ma tête. Nous reprenons notre marche et je me sens d’un seul coup bien plus rassuré de ne plus être seule.

  • La prochaine fois que l’envie me prend de venir te chercher, je me crève un œil, ça ira plus vite, se plaint Hayden.
  • Je suis désolée, je…

Si je lui expose mes craintes, il va me traiter de folle, alors je m’arrête.

  • T’es cinglé, conclut-il.

Qu’est-ce que je disais ?

Nous arrivons enfin à destination. Jenny, Ethan, et Greg devaient nous attendre à l’intérieur, alors je suis surprise en voyant la maison plongée dans le noir.

  • Ils sont où ? je demande.

Hayden hausse les épaules et fronce les sourcils en fixant la porte. Elle est entrebâillée. Nous nous regardons en proie à l’indécision. Puis Hayden finit par la pousser et entre à l’intérieur. Je le suis de près en me rappelant qu’il n’y a rien d’inquiétant… je crois. Tout est dans l’obscurité et ce silence…

  • Jenny ? appelle Hayden.

Pas de réponse.

  • Greg ? Ethan ? je tente à mon tour.

Hayden se retourne vers moi, son inquiétude révélant des craintes enfouies.

  • C’est mon frère, il nous fait surement une mauvaise blague, c’est un gamin celui-là.

Je tente de le dire avec assurance, mais je crois que c’est raté. Nous nous dévisageons de longues secondes quand soudain, Hayden écarquille les yeux en regardant derrière moi. Il recule, son visage en proie à une peur terrifiante. J’ai beau me dire de courir sans me retourner, je pivote afin de voir ce qui se passe de mes propres yeux. Une silhouette noire et un masque sur le visage. Je tente de sourire.

  • Très drôle Greg.

La silhouette secoue la tête et fait un pas vers moi. Son corps vouté lui donne un air menaçant.

  • Ethan ? dis-je la voix tremblante.
  • Je te vois…

Je me retourne. La voix venait de derrière moi. Hayden est au sol, allongé sur le ventre et je comprends que ça n’a plus rien de drôle. Je m’apprête à me précipiter vers lui quand une autre silhouette surgit devant moi et une autre sur ma droite.

  • Ethan, Greg, ce n’est pas drôle.

Celui derrière moi claque la langue et j’essaie de me convaincre que c’est bien eux. Mai qui est la troisième ? Jenny ? Je vois alors dans ma vison périphérique, la silhouette se jeter sur moi. Je me mets à crier quand je tombe à la renverse sous le poids de ce corps. Je ne me laisse pas faire pour autant et griffe le visage devant moi à travers le masque. Il se redresse d’un coup en s’exclamant :

  • Putain !

Je rouvre instantanément les yeux en voyant mon frère se frotter la joue. Le rire de Jenny derrière moi me fait réaliser et je suppose que le dernier est Ethan.

  • Bande de trou du cul ! je m’insurge.
  • Tu m’as griffé ! M’informe Greg.
  • Et maintenant je vais t’écarteler sale crétin ! Je renchéris.

Hayden se redresse et en comprenant que je me suis fait avoir, je passe la porte.

  • Vous le regretterez !
  • Liv ! s’écrient plusieurs voix derrière moi.

Je marche à pas rapide et une silhouette masquée apparait à côté de moi.

  • C’est bon Ethan, la blague est terminée.

Il ne répond pas et je sens mon portable vibrer. Greg. Je décroche.

  • Non, je ne reviendrais pas.
  • Oh allez Liv, c’était juste une petite blague. Ethan a dit qu’il te ferait des meringues si tu revenais. J’ai peur de demander pourquoi des meringues d’ailleurs.

Je jette un coup d’œil à la silhouette en ne comprenant pas très bien d’un seul coup.

Ethan ne peut pas être avec lui, car sinon…

  • Tu peux me le passer ? je demande pour rester discrète.

Deux secondes plus tard, Ethan me dit :

  • Allez reviens ma puce, je vais te faire des meringues et en rentant on pourra…
  • Ethan, je le coupe.
  • Quoi ?
  • Tu peux dire à Jenny et Hayden que j’arrive ?

Il faut qu’il me dise que l’un d’eux est absent et que cette silhouette est un de mes amis.

  • Euh si tu veux. Tout va bien Liv ?

Je me rends compte que je me suis arrêtée au moment où la silhouette me barre le chemin en me faisant face. Je monte mon regard jusqu’à lui.

  • Non, je réponds à Ethan. Parce que si vous êtes tous là-bas, je ne sais pas qui est avec moi.

 

1.5

Mon avis sur… L’inconnu de l’ascenseur et moi

L’inconnu de l’ascenceur et moi.

De Sophie S. Pierruci

Publié le 12 septembre 2017

517 pages

Résumé:

Le jour où Charlyne se retrouve coincée dans l’ascenseur avec un inconnu… elle panique.
Il est grand, musclé, ne montre pas son visage, sent beaucoup trop bon… et en plus, il est sarcastique !
L’attirance est puissante, irrésistible… mais il la fuit. Tout les oppose, pourtant Charlyne refuse de baisser les bras : après tout, ils sont voisins !
Et il n’a encore rien vu…

***

Matthew et Charlyne sont voisins. À part ça ? Rien.

Depuis que Charlyne a emménagé dans son appartement, aucun contact, aucun mot n’a été échangé ou presque. Matthew s’évertuant à être le plus désagréable possible. Il ne tient pas à devenir le voisin parfait et le prouve chaque jour un peu plus grâce à son regard glacial et son silence omniprésent.

Sauf un jour. Un seul ou un simple événement va venir bouleverser l’équilibre précaire qu’il s’est créé.

***

Mon avis

Une jolie pépite. Une histoire qui m’a ravie du début à la fin. On les aime, on les déteste à chaque page tournée. Charlyne pour être aussi enfermé dans ses préjugés et Matthew pour refuser de voir ce qui se profile sous son nez.

Une belle histoire sur les conséquences d’un passé difficile et la difficulté à reprendre sa vie en main pour enfin tourner la page et accepter de vivre.  Les notes d’humour apportent de la fraicheur et de la légèreté, les répliques de Matthew ne vous laisseront pas indifférent.

Quant à cette fin absolument parfaite, elle ne nous laisse pas sur notre faim, merci pour cette belle lecture à l’auteure !

sorties

Mon avis sur… Hades Hangmen T2 : Sans foi ni loi

Hades Hangmen, T2 : Sans foi ni loi

De  Tillie Cole

Publié le 26 mai 2017

480 pages

Résumé:

La beauté peut être une malédiction ; la foi une prison.

Seul l’amour peut vous délivrer.

Chaque jour, Kyler Willis savoure la liberté des grands espaces sur sa moto, boit sans limite, et s’envoie en l’air avec les femmes les plus sexy. Désormais vice-président d’un gang de bikers, il ne se prive de rien… jusqu’à ce qu’une blonde torride entre dans sa vie. Celle que son club et lui ont récemment tirée d’une secte sordide. Contraint de s’occuper d’elle, il s’aperçoit qu’outre un corps de rêve, elle serait peut-être la seule à pouvoir lui offrir l’impossible : un amour inconditionnel. Mais le nouveau prophète qui guide la secte est bien décidé à ne pas abandonner la jeune femme aussi vite.

***

Kyler Willis est le bras de droit de Styx que nous avons découvert dans le premier tome.

L’histoire continue sa route après l’intervention des Hades Hangmen dans la secte ou était retenu Maé, Lila et Maddie.

Lila se montre malheureusement plus réfractaire que Maé vis-à-vis de sa nouvelle vie. Elle passe son temps enfermé dans sa chambre avec Maddie et limite les contacts au strict minimum. Elle ne voit dans ce club que le péché et attends patiemment que l’on vienne la retrouver pour retourner dans la secte. Vous l’aurez deviné, il s’agit là d’un beau lavage de cerveau que Ky va devoir détourner pour pouvoir atteindre sa belle.

***

Mon avis

Un petit peu déçu. Alors oui, j’adore l’ambiance du livre, et le monde créé par Tillie Cole, aucun doute là-dessus, mais j’ai eu malheureusement l’impression de lire du réchauffé. Au final nous nous retrouvons dans une histoire similaire à la précédente avec quelques changements mineurs, mais pas assez à mon goût.

J’ai tout de même apprécié ma lecture même si elle reste mitigée à cause du manque d’originalité.

Par contre, et ça je tiens à l’appuyer, j’ai beaucoup apprécié les passages concernant le prophète Caïn. On sent qu’il va jouer un rôle important et j’ai pu voir qu’il allait avoir son propre tome. Je l’attends donc avec beaucoup d’impatience !

Voilà pour conclure, le troisième tome concernant flamme devra attendre un peu en espérant que ce personnage atypique nous dévoilera une nouvelle facette de cette histoire.

 

 

sorties

Mon avis sur… Hades Hangmen T1: hors la loi

Hades Hangmen, T1: Hors la loi

De  Tillie Cole

Publié le 28 avril 2017

480 pages

Résumé:

Qui eût cru que l’interdit pouvait être si délicieux ?

Élevé dans un monde dominé par les Harley, les drogues et le sexe, River Styx Nash est à la tête des Hades Hangmen. Alors qu’il souffre d’un terrible défaut d’élocution, il apprend vite à répondre à ceux qui s’opposent à lui : ses poings puissants, sa mâchoire d’acier et son adresse lui ont attiré une solide réputation d’homme dangereux. Un seul principe dicte ses actes : ne jamais s’attacher à qui que ce soit. Jusqu’au jour où il retrouve Salomé, rencontrée des années auparavant dans des conditions mystérieuses, blessée derrière les poubelles du QG. La jeune femme a fui la communauté sectaire dans laquelle elle a grandi et se retrouve démunie face à une vie qui lui est inconnue. Styx lui offre alors ses bras protecteurs mais il a bien conscience qu’elle n’a pas sa place dans son univers…

Une rencontre fortuite, deux destins qui n’auraient jamais dû se croiser…

***

Attention, je préfère mettre en garde certains lecteurs. Ce n’est pas un roman baignant de douceur. Il y a de nombreuses scènes difficiles très sombres, à vous de voir si vous êtes prêt à sauter le pas 😉

***

Tout commence par une rencontre fortuite. Une clôture, une petite fille en pleurs et un jeune garçon qui se retrouve face à une fillette qu’il ne va jamais oublier…

Styx est le président d’un club de Bikers, les Hades Hangmen.  Il a repris le flambeau de son père mort quelques mois auparavant. Le rassemblement de motards baigne dans l’illégalité, le trafic d’armes et n’ont pas la moindre once de pitié quand il s’agit d’arriver à leur fin…

Maé est une jeune fille qui a grandi dans une secte. Elle n’a rien connu d’autre et se retrouve recluse en tant que fille maudite. Une maudite, une tentatrice, selon le prophète David, né du démon. Elle va se retrouver à devoir fuir le jour où elle doit se marier au dit prophète… et va se retrouver presque mourante devant le club des Hades Hangmen…

 

Mon avis:

Tout d’abord j’ai été transportée par ce récit. Une écriture fluide qui se lit tout seul. Malgré tout, quelques réserves vis-à-vis des sujets très durs pris un peu à la légère, mais cela n’en reste pas une très bonne lecture à condition de se mettre bien en tête que c’est la romance qui prédomine.

Tout un univers a été créé, on en oublie le monde réel, on vit dans ce club rythmé sans s’ennuyer une seconde. On boue d’en savoir plus sur Styx. Car Styx a une particularité. Il ne parle pas, ou du moins, pas beaucoup. Les seules personnes à qui il s’adresse à haute voix étant son meilleur ami et son père maintenant décédé. Mais voilà, Maé, la fille aux yeux de loups risque de tout changer…

C’est une romance addictive, difficile de lâcher. Malgré un peu trop (à mon gout) de connotation sexuelle. Ces mecs sont des animaux ! Mais Styx reste attachant derrière sa carrure d’homme des cavernes et nous entraine dans cette facette de sa vie compliquée, sans retenue. J’ai beaucoup aimé, et pourtant mes réserves ne m’ont pas fait moins aimer ce roman. Je le recommande donc sans hésitation !

 

1.3

Mon avis sur… Deep secrets 1 et 2 – Delinda Dane

Deep secrets

De Delinda Dane

Publié le 1er juin 2017

147 pages T1 et 211 pages pour le T2

Résumé:

Lui, c’est Madden. Madden Gage, la star du lycée, le bad boy impitoyable et adulé de tous, celui qui fait retourner les têtes sur son passage.

Celui qui cache un terrifiant secret, et qui hurle sa souffrance toutes les nuits.

Elle, c’est Rileigh. Rileigh Saint, le fantôme du lycée, la fille dont personne ne se souvient jamais, celle qui observe en retrait et qui n’aime rien mieux que la solitude.

Celle dont la vie va basculer le jour où, sans le vouloir, elle va découvrir le secret de Madden.

Entre harcèlement et manipulation, Madden et Rileigh vont entamer une relation trouble – de celles qui vous obsèdent jour et nuit, mêlant haine et dépendance.

De celles qui bouleversent tout, surtout quand l’amour y fait son apparition.

De celles qui ne plaisent pas à tout le monde.

De celles qui mettent votre vie en danger.

***

Madden, l’écorché, le mal en puissance, en tout cas à première vue. Mais est-il vraiment ce qu’il s’efforce de laisser paraitre lorsqu’au détour d’un couloir il se fait surprendre en état de faiblesse ?

Rileigh, l’oubliée, la transparente Rileigh s’efforce comme elle le peut de suivre son cursus dans l’anonymat le plus complet. Elle souffre de cette solitude, mais s’est résignée avec le temps.

Alors le jour où la foudre lui tombe sur la tête, de son nom Madden, elle comprend très vite qu’elle doit se fondre d’autant plus dans le décor. Il la menace, lui en veut pour une raison qu’elle a du mal à saisir. Elle ne veut rien, simplement continuer sa vie loin de lui et de cette envie malsaine de vengeance qui semble l’habiter.

Impossible d’en dire plus au risque de vous spoiler 😉

 

Mon avis :

Je ne m’attendais pas du tout à une histoire comme celle-là. C’est un récit poignant, qui vous prend aux tripes. J’ai été transportée dès les premières lignes. J’ai failli vomir aussi. Des personnages touchants, blessés par leur vécu qui ont plus en commun qu’ils ne le pensent.

Merci Delinda pour cette lecture passionnante, mais attention, auteure sadique je préfère vous prévenir. Mon cœur a bien failli lâcher sur la fin… je vous aurais prévenu !

1.3

Mon avis sur… Adopted Love – Alexia Gaïa

Adopted Love T1/2

D’Alexia Gaïa

Publié le 14 septembre 2017

512 pages

Résumé:

Hanté par son passé, sera-t-elle son avenir ?

Orphelin, Teagan erre depuis son plus jeune âge de foyers en familles d’accueil.

Bad boy écorché par la vie, la justice le rattrape à l’aube de ses 18 ans. La sentence ? Un an de conditionnelle durant lequel il devra se tenir à carreau s’il ne veut pas finir en prison.

Il ne lui reste qu’une chance de se remettre dans le droit chemin et c’est dans une ultime famille d’accueil qu’elle va se jouer. Mais la rencontre avec Elena, la fille aînée de la famille risque de compliquer les choses.

***

Teagan est un jeune que la vie n’a pas épargné. Il se voit placé dans une famille et a l’obligation de faire profil bas pendant un an, au risque de purger sa peine en prison. Le voilà donc propulsé dans une bonne famille de « bourges ». Il ne se doute pas alors, de ce qui l’attend. Son mutisme ne l’aide pas à arranger les choses. En effet Teagan n’arrive plus à communiquer mis à part avec Solis, son assistante sociale et mère de cœur.

Sa rencontre avec Elena, l’ainée de la famille ne va qu’aggraver une situation déjà compliquée. Elle ne va pas mâcher ses mots pour lui faire comprendre qu’il n’est pas le bienvenu chez elle. Une guerre va vite se déclarer entre les deux personnages qui va pourtant aboutir sur une relation, plus que surprenante.

 

Mon avis

J’ai aimé chaque mot. J’ai adoré chaque phrase. L’écriture de l’auteure est addictive, sans temps mort. Elle nous emporte avec elle, dans son livre et on en redemande. Difficile de s’arrêter et je dis bravo pour la toile créée autour des personnages secondaires. Ils n’ont pas été laissés derrière et on se surprend à s’attacher à chacun d’eux. On ressent chaque émotion puissance mille. J’ai autant détesté Elena que je l’ai aimé. Quant à son père, c’est une perle et on aurait presque envie de lui offrir un gros câlin face à son désarroi devant les problèmes qu’il rencontre avec sa fille.

Et cette fin… même si elle est prévisible, elle nous apporte son lot de surprise, attention frustration garantie !

Alors oui, je le recommande à 10 000%. Une véritable pépite, une œuvre d’art, à ne surtout pas manquer !