1.3

Mon avis sur… Deep secrets 1 et 2 – Delinda Dane

Deep secrets

De Delinda Dane

Publié le 1er juin 2017

147 pages T1 et 211 pages pour le T2

Résumé:

Lui, c’est Madden. Madden Gage, la star du lycée, le bad boy impitoyable et adulé de tous, celui qui fait retourner les têtes sur son passage.

Celui qui cache un terrifiant secret, et qui hurle sa souffrance toutes les nuits.

Elle, c’est Rileigh. Rileigh Saint, le fantôme du lycée, la fille dont personne ne se souvient jamais, celle qui observe en retrait et qui n’aime rien mieux que la solitude.

Celle dont la vie va basculer le jour où, sans le vouloir, elle va découvrir le secret de Madden.

Entre harcèlement et manipulation, Madden et Rileigh vont entamer une relation trouble – de celles qui vous obsèdent jour et nuit, mêlant haine et dépendance.

De celles qui bouleversent tout, surtout quand l’amour y fait son apparition.

De celles qui ne plaisent pas à tout le monde.

De celles qui mettent votre vie en danger.

***

Madden, l’écorché, le mal en puissance, en tout cas à première vue. Mais est-il vraiment ce qu’il s’efforce de laisser paraitre lorsqu’au détour d’un couloir il se fait surprendre en état de faiblesse ?

Rileigh, l’oubliée, la transparente Rileigh s’efforce comme elle le peut de suivre son cursus dans l’anonymat le plus complet. Elle souffre de cette solitude, mais s’est résignée avec le temps.

Alors le jour où la foudre lui tombe sur la tête, de son nom Madden, elle comprend très vite qu’elle doit se fondre d’autant plus dans le décor. Il la menace, lui en veut pour une raison qu’elle a du mal à saisir. Elle ne veut rien, simplement continuer sa vie loin de lui et de cette envie malsaine de vengeance qui semble l’habiter.

Impossible d’en dire plus au risque de vous spoiler 😉

 

Mon avis :

Je ne m’attendais pas du tout à une histoire comme celle-là. C’est un récit poignant, qui vous prend aux tripes. J’ai été transportée dès les premières lignes. J’ai failli vomir aussi. Des personnages touchants, blessés par leur vécu qui ont plus en commun qu’ils ne le pensent.

Merci Delinda pour cette lecture passionnante, mais attention, auteure sadique je préfère vous prévenir. Mon cœur a bien failli lâcher sur la fin… je vous aurais prévenu !